Soignez vos douleurs gynécologiques avec l'Ostéopathie

Maxime CROISET, Ostéopathe à Fayence :

 

Je suis Ostéopathe à Fayence et je reçois régulièrement des patientes se plaignant de douleurs au bas ventre. Ce type de douleurs est très fréquent chez la femme et peut poser de réels problèmes dans la vie de tous les jours. Elles peuvent être liées ou non à des problèmes hormonaux, de fertilité, ou même de sexualité. Pourtant, il est tout à fait possible de remédier à ce problème et c'est ce que je vais tenter de vous expliquer à travers l'Ostéopathie. Vous pouvez dès maintenant prendre rendez- vous à mon cabinet pour améliorer vos douleurs.

Si vous aussi vous souffrez de douleurs en bas de l’abdomen, vous vous reconnaissez certainement dans une ou plusieurs de ces  situations :

 

  • Vous ressentez une douleur à type de pesanteur en bas du ventre, constrictive, parfois en étau
  • Ces douleurs surviennent avant ou pendant les règles, ou sont exacerbées durant cette période
  • Ces douleurs surviennent pendant et/ou après un rapport ou sont exacerbées par le rapport
  • Vous ressentez ou avez ressenti une douleur en barre horizontale en bas du dos
  • Vous avez tendance à souffrir d’infections urinaires de façon régulière
  • Vous avez déjà connu un ou plusieurs épisodes de saignements en dehors de vos périodes menstruelles
  • Ces douleurs sont apparues à la suite d’un accouchement ou autour de la période de ménopause
  • Vous avez régulièrement des soucis de transit intestinal

Si effectivement vous vivez une ou plusieurs de ces situations au quotidien, vous souffrez d’un déséquilibre de votre sphère gynécologique. Vous pouvez dès à présent améliorer votre état de santé et aller mieux. Je vous propose de vous apporter mon aide en prenant rendez-vous à mon cabinet situé à Fayence.

 Comment se déroule une séance ?

 

Une séance d’Ostéopathie dans mon cabinet dure une heure en moyenne.

 

Lors de notre première rencontre nous prendrons le temps de discuter afin que je puisse comprendre et établir votre enchainement lésionnel. Il correspond à l’ensemble des traumatismes, des agressions, des efforts répétés, des antécédents médicaux ou opérations chirurgicales qui ont conduit au déséquilibre actuel de votre état de santé.

 

Une fois celui-ci établi, je réaliserai un examen clinique. Ceci constitue la partie la plus cruciale du traitement. Elle me permet de confirmer ou d’infirmer les hypothèses que j’ai pu formuler lors de l’entretien que nous avons eu précédemment ainsi que de définir la complexité de votre problème et le travail que nous allons devoir effectuer ensemble pour vous aider. Le but est de comprendre l'origine de votre douleur et de la traiter à la racine du problème.

 

A la suite de cet examen clinique, j’aurai déterminé l’ensemble des structures de votre corps qui manquent de mobilité et qui sont responsables de votre déséquilibre. J’effectuerai différentes manipulations afin de mobiliser ces structures (osseuses, musculaires, ligamentaires, viscérales...) et de permettre à votre corps de retrouver un état d’équilibre et ainsi de soulager vos maux. Je m'adapterai à vos besoins et vos attentes en respectant le principe de la non douleur. J'ai pratiqué ces techniques des milliers de fois durant mes études et me suis allongé sur une table pour en ressentir les effets au moins autant. Je comprends tout à fait que d'avoir mal et l'appréhension qui est celle d'avoir encore plus mal qu'auparavant. Je mets un point d'honneur à toujours donner des explications claires et précises sur les origines des troubles de mon patient, je prendrai le temps de vous expliquer sur quelle structure je travaille et dans quel but.

 

En général une seule séance suffit à soulager vos douleurs. Cependant, en cas de problématique complexe, je pourrai vous conseiller d'attendre quelques temps que votre corps s'adapte au premier traitement puis de revenir me consulter pour continuer ce travail.

Mais à quoi ces douleurs sont-elles dues ?

 

L’expression de ces douleurs sont en réalité un déséquilibre de contraction et de relâchement de l’utérus. Souvent, l’utérus est trop contracté et mal irrigué ce qui provoque ces intenses douleurs au niveau du bas ventre.

 

Les douleurs gynécologiques sont complexes car souvent dues à plusieurs causes, et c’est pourquoi elles sont généralement peu ou mal comprises et traitées.

Fort d’une certaine expérience et de certaines recherches, j’ai réussi à déterminer quelques causes de ces douleurs :

 

  • Un déséquilibre du sacrum – Le sacrum est la pièce osseuse terminale de votre colonne vertébrale. Il est relié à votre utérus par certains tissus ligamentaires tels que les ligaments utéro-sacrés ou encore les lames sacro-recto-vésico-pubiennes. Si le sacrum présente une restriction de mobilité, il engendre immédiatement par un rapport direct des tensions sur votre utérus.
  • Des tensions ligamentaires ou myo-fasciales de la région péri-utérine - L'utérus est maintenu par plusieurs ligaments et enveloppé par différents tissus qui le protègent. Ces tissus peuvent se fibroser (en raison d'une mauvaise posture, d'antécédents médicaux ou chirurgicaux, etc...) et perturber la vascularisation de l'utérus ce qui entraîne des douleurs et un trouble de son fonctionnement.
  • Un déséquilibre des hanches – Les hanches sont en rapport direct avec le fascia Iliaca. Un fascia est une enveloppe de tissu conjonctif qui entoure plusieurs structures, généralement des muscles et des viscères. Le fascia iliaca est en continuïté avec le fascia pelvien qui tapisse le périnée. Par ces liens, on en déduit qu’un manque de mobilité au niveau d’une ou des deux hanches entraine des tensions périnéales et donc utérines.
  • Une chute sur le coccyx – Le coccyx est un tout petit os situé au bout du sacrum. Le coccyx est généralement assimilé à des soucis de transit intestinal étant donné sa proximité avec la partie terminale de l'intestin. Cependant, pour les mêmes raisons que le sacrum, un mauvais positionnement du coccyx peut entraîner des tensions sur la sphère gynécologique.
  • Un bassin décalé, un traumatisme subi sur le bassin – Le bassin est constitué de 2 os Iliaques qui viennent entourer le sacrum. Si l’on constate un déséquilibre de position dans l’espace de ce bassin, on en conclue rapidement qu’il est fort probable, par l’intermédiaire des liens entre le pubis et l’utérus, que ceci soit responsable des douleurs utérines.
  • Un accouchement difficile – Une épisiotomie ? Une césarienne prévue ou réalisée ou en urgence ? Ceci peut être responsable de vos douleurs. Les cicatrices laissées par ces événements peuvent provoquer des adhérences et des fibroses du tissu profond. Ceci limite la mobilité des structures pelviennes, leur drainage et leur vascularisation.
  • Un déséquilibre de la colonne vertébrale – La colonne vertébrale est un empilement de vertèbres qui protège votre moelle épinière. Entre chaque vertèbre deux racines nerveuses émergent par un petit trou, une de chaque côté. Il se peut qu’un déséquilibre au niveau de la charnière dorso-lombaire, un étage de transition au niveau de la colonne vertébrale, soit responsable de ce type de douleurs. En effet, les nerfs décrits précédemment émergeants à ce niveau sont responsables de la contraction et du relâchement des viscères pelviens. Une contraction trop importante ou trop prolongée de l’utérus provoque ce type de douleurs. Ce rôle de contraction/relâchement est contrebalancé par les nerfs émergeants au niveau du sacrum, ce qui nous donne une seconde raison de considérer l’état du sacrum.
  • Des infections urinaires fréquentes – Ceci signe généralement une souffrance de l’ensemble des voies urinaires, jusqu’au rein. En phase aigüe, elle peut évoluer jusqu’à la pyélonéphrite qui est une urgence médicale. La présence d’un ou plusieurs de ces épisodes peut être directement liée à vos douleurs gynécologiques par la proximité et les liens anatomiques entre les reins et la charnière dorso-lombaire décrite précédemment.

 

L'ensemble de ces causes constitue donc quelques exemples parmi d'autres responsables localement ou à distance de perturber la sphère gynécologique dans sa globalité.

 

Il est tout à fait possible de retrouver un équilibre de votre état de santé. Il suffit de récupérer de la mobilité au niveau des structures de votre corps en lien avec votre problématique. C’est justement le principe de l’Ostéopathie. Prenez rendez-vous dès maintenant et commencez à soulager vos douleurs.

 

Combien coûte une séance d'Ostéopathie ?

 

Une séance d'Ostéopathie à mon cabinet coûte 50€ et dure en moyenne 1 heure. La plupart des mutuelles remboursent les séances d'Ostéopathie. Je vous remettrai une facture à la suite de la consultation afin que vous puissiez être pris en charge par votre mutuelle.

 

Maxime CROISET, Ostéopathe D.O.